| Home | Châtillon Home | Châtillon News | Châtillon Firmen | Châtillon Personen | Châtillon Domain | Châtillon Gemeinden | | Châtillon Impressum |


Michel Pellaux

ist/war zeichnungsberechtigt, beteiligt, Mitglied oder Inhaber bei folgender Firma

30.05.2016 MBZ Produktions AG Pellaux, Michel, von Pomy, in Murten, Mitglied, ohne Zeichnungsberechtigung
11.03.2013 Lacto Prospérité AG mit Kollektivunterschrift zu zweien [bisher: von Yverdon, in Murten]
17.12.2009 TSM Treuhand GmbH Pellaux, Michel, von Pomy, in Châtillon FR, Geschäftsführer, ohne Zeichnungsberechtigung
26.03.2004 MBZ Produktions AG Pellaux, Michel, von Pomy, in Murten, Mitglied, ohne Zeichnungsberechtigung
12.11.2003 Swiss Dairy Food AG mit Kollektivunterschrift zu zweien
22.08.2003 Lacto Prospérité AG mit Kollektivunterschrift zu zweien



Michel Pellaux gefunden am Donnerstag, 2. August 2012 in SHAB Seite 15

Administration: Mouquin Michel, de L'Abbaye, à Morrens (VD), président, Borgo Valentino, d'Ollon, à Grandson, Casale Filippo, d'Italie, à Saint-Blaise, Homberger Sylvain, de Bonvillars, à Ependes (VD), Morena Giovanni Daniele, d'Italie, à Montilliez, Pellaux Christian, de et à Pomy, Pittet Thierry, de et à Villars-le-Terroir, Vega José Diego, de Lutry, à Begnins, tous avec signature collective à deux. ... mehr zu Michel Pellaux

Michel Pellaux in der Presse gefunden

Mittwoch, 14. August 2013 16:07:01 La Suisse n’aura pas besoin de beurre étranger Grâce aux bonnes conditions météorologiques, la production laitière a augmenté ces dernières semaines et la Suisse ne devrait pas avoir besoin de beurre étranger pour répondre aux besoins des consommateurs. Cette perspectice avait suscité un tollé dans les milieux agricoles
Dienstag, 23. Juli 2013 22:00:00 L’importation de beurre ouvre une nouvelle guerre laitière Une crise succède à une autre crise entre les acteurs de la filière laitière. En cause: la demande, adressée par les industriels à l’Office fédéral de l’agriculture, d’importer 500 tonnes de beurre. Motif: la diminution de la production laitière pourrait entraîner une pénurie. Pour les producteurs et les organisations agricoles, les industriels forcent l’ouverture des marchés; ils demandent une hausse des prix pour augmenter la production